Création du Diocèse de France

Le 22 juin 2007, l'assemblée diocésaine rassemblée dans la salle de la cathédrale Saint Jean-Baptiste, a élu à bulletin secret à cette fonction, l'évêque Norvan Zakarian, qui exerçait jusqu'à cette date son ministère à Lyon. Une liste de trois candidats (l'evêque Nareg Chakarian, l'évêque Norvan Zakarian, et l'archimandrite Gomidas Hovnanian) avait reçu la bénédiction de sa Sainteté Karékine II, patriarche suprême et catholicos de tous les Arméniens. Au mois de décembre 2006, le catholicos avait annoncé par une bulle patriarcale la création du diocèse de l'Eglise apostolique arménienne de France. dont le siège se situe à la cathédrale Saint Jean-Baptiste de Paris. Conformément aux statuts, deux vicariats, l'un pour le Sud de la France, l'autre pour la région Rhône-Alpes, et 24 communautés ecclésiales, sont placés dans sa juridiction.

Site du diocèse : www.diocesearmenien.fr

Primats


Monseigneur Vahan Hovhanessian

Primat du Diocèse de France de l'Eglise apostolique arménienne (1er novembre 2014)

Mgr Vahan Hovhanessian

Monseigneur Vahan Hovhanessian (né « Sarkis ») est né le 13 novembre 1963 Bagdad, en Irak, fils du Dr Avedis et de Seta Hovhanessian.

Monseigneur Vahan Hovhanessian a été élu Primat du Diocèse de France le 1er novembre 2014 et son élection a été ratifiée le 5 novembre 2014 par Sa Sainteté Karekine II, Catholicos et Patriarche Suprême de tous les Arméniens.

La cérémonie d'intronisation a eu lieu le 2 décembre 2014.

[Monseigneur Vahan avait auparavant été élu primat de l'Église arménienne au Royaume-Uni le 14 décembre 2009 et son élection avait été ratifiée par Sa Sainteté Karekine II, Catholicos et Patriarche Suprême de tous les Arméniens, le 29 décembre, 2009. Il avait reçu l'ordination épiscopale le 6 novembre 2011.]

Études

Vahan Hovhanessian est diplômé de la Faculté d'Électrotechnique de l'Université de Bagdad, en Irak, en 1985. Après avoir obtenu son diplôme, et sous la tutelle de Son Éminence l'Archevêque Avak Asadourian, Primat du Diocèse arménien d'Irak, il poursuit ses études supérieures en théologie à New York, États-Unis, au Séminaire Saint-Nersès de New-York et à l'Institut orthodoxe russe Saint-Vladimir. En 1989, il reçoit son diplôme en études de l'Église arménienne au séminaire arménien Saint-Nersès et une maitrise en théologie du séminaire Saint-Vladimir, avec une mention élogieuse du corps professoral sur sa thèse de fin d'études : Le Concile de Chahabivane, en 445 : Introduction, traduction et commentaire. Un an plus tard, Vahan Hovhanessian poursuit ses études de doctorat en Écritures à l'Université Fordham, à New York. En mai 1998, il y soutient avec succès sa thèse de doctorat La troisième épitre aux Corinthiens et le retour de Paul à l'orthodoxie chrétienne.

Activité ecclésiale

Vahan Hovhanessian a été au service de l'Église arménienne depuis ses années d'enfance, d'abord comme un acolyte puis comme sous-diacre, diacre et organiste à la cathédrale Saint-Grégoire du diocèse de l'Eglise arménienne à Bagdad, en Irak. Après l'obtention de ses diplômes des séminaires Saint-Nersès et Saint-Vladimir, le Père Vahan rejoint l'Ordre monastique de Sainte Etchmiadzine et est ordonné Apegha (prêtre célibataire), en 1990. Quatre ans plus tard, il est élevé au rang de Vartabed (docteur de la foi). Le rang de Dzayrakuyn Vartabed (archimandrite suprême) lui est décerné en 2006, après avoir soutenu avec succès sa thèse Les textes para-canoniques du Nouveau Testament et la traduction arménienne de la Bible, thèse en arménien au Séminaire théologique Gevorkian d'Etchmiadzine (Arménie).

Après son ordination à la prêtrise, Monseigneur Vahan a brièvement servi au diocèse arménien d'Irak à Bagdad et à Mossoul. Au diocèse de l'Est de l'Église arménienne d'Amérique, il a été prêtre visiteur à la paroisse Sainte-Croix, New York (1991-1992), le sacristain par intérim de la cathédrale Saint-Vartan (1992-1993), prêtre de l'église arménienne Saint-Léon de Fair Lawn, New Jersey (1993-1999), doyen intérimaire du séminaire arménien Saint-Nersès à New Rochelle, New York (1999-2000), et prêtre de l'église arménienne des Saints-Martyrs (2000- 2010). Il est professeur invité à l'Université Georgian Court à Lakewood, New Jersey, au séminaire arménien Saint-Nersès et au Séminaire de l'Archidiocèse copte à Cedar Grove, New Jersey. En 2009, Monseigneur Vahan a été reçu par l'association Theta Kappa Alpha, National Honor Society for Religious Studies and Theology, pour l'excellence en enseignement.

Monseigneur Vahan est membre de nombreuses organisations universitaires et ecclésiastiques, dont Orthodox Theological Society in America, l'Association pour l'Étude de la littérature apocryphe chrétienne, l'Association internationale des Études arméniennes, et Society of Biblical Literature où il dirige le groupe Bible in the Eastern and Oriental Orthodox Traditions.

Publications

Vahan Hovhanessian est l'auteur de nombreux articles et livres dans les domaines des sciences bibliques, la théologie et de l'histoire de l'Église arménienne. Sa thèse de doctorat a été publiée par Peter Lang Inc., à New York (2000). Parmi ses autres publications sont le livre En souvenir du Seigneur: introduction biblique, historique et commentaire contemporain, commandé par Mgr Khajag Barsamian, le primat du diocèse de l'Est de l'Église arménienne d'Amérique (2008) ; Exégèse et herméneutique dans les Églises orientales (2009); et L'Ancien Testament comme texte d'autorité dans les Églises orientales (2010). Il est également le rédacteur en chef de la série La Bible dans la tradition chrétienne orthodoxe pour Peter Lang Publishers. À la demande de Sa Sainteté Karékine II, il a organisé et présidé la première conférence internationale sur la Bible arménienne, qui s'est tenue au Saint-Siège d'Etchmiadzine en Octobre 2005.

 


Révérend Père Mesrob Barsamyan

Locum Tenens, du 1er novembre 2013 au 31 octobre 2014

Mesrob Barsamyan

Le Révérend Père Mesrob Barsamyan a été élu Locum Tenens à la tête du Diocèse de France le 17 octobre 2013, pour remplacer son Eminence Mgr Norvan Zakarian, démissionnaire. Le Révérend Père Mesrob Barsamyan est né le 15 mai 1981 à Erévan (Arménie), est entré au séminaire Vazkenian en 1997, où il fut ordonné diacre en 2002, puis abbé en 2003 des mains de Mgr Chahan Sevadjian après ses études au séminaire Kévorkian du Saint Siège d'Etchmiadzine. De 2004 à 2007, il a poursuivi ses études théologiques à l'Université de Strasbourg. Il avait été nommé vicaire général pour le sud de la France le 1er juin 2013.

Election du prochain primat

Lors de la réunion de l'Assemblée des Délégués du Diocèse, tenue le 16 novembre 2013 à Paris, le Conseil Diocésain a officiellement présenté la liste des trois candidats retenus pour l'élection du Primat de notre Diocèse. Cette liste a auparavant été confirmée par Sa Sainteté KAREKINE II, Catholicos de tous les Arméniens, le 13 novembre 2013.

La date et le lieu de l'élection avaient été fixés au samedi 15 février 2014 à Paris, lors d'une Assemblée Générale Extraordinaire de l'Assemblée des Délégués du Diocèse. Des rencontres seront organisées auparavant avec les candidats.

Les candidats étaient, par ordre alphabétique :

  • Révérend Père Zadig AVEDIKIAN, actuellement vicaire du Délégué de l'Europe occidentale pour le Bénélux, recteur de l'Eglise apostolique arménienne de Belgique.
  • Monseigneur Vicken AYKAZIAN, actuellement légat et responsable des relations œcuméniques du Diocèse de la région Est des Etats-Unis.
  • Révérend Père Krikor KHATCHATRYAN, actuellement prêtre paroissial de la Paroisse de l'Eglise apostolique arménienne des Alpes Maritimes, du Var et de Monaco.

Une situation nouvelle fut créée par le désistement de Mgr Aykazian
En effet, la procédure engagée pour l’élection du Primat du Diocèse de France lors de la séance extraordinaire de l’Assemblée des Délégués Diocésains, valablement convoquée pour le 15 février 2014, a dû être annulée en raison du retrait de sa candidature par Mgr Vicken Aykazian, le nombre des candidats n’étant plus de 3 comme le stipulent les statuts. Placé devant cette situation aussi regrettable qu’inattendue, le Conseil Diocésain a décidé d’engager une nouvelle procédure pour l’élection du Primat du Diocèse de France.
Compte tenu des délais notamment pour réunir une liste de candidats et satisfaire aux délais statutaires, l’élection est envisagée à l’automne 2014 prochain.

Nouveau processsus
Lors de la réunion du Conseil Diocésain le 7 juin 2014, une nouvelle liste de trois candidats a été retenue. Cette liste a ensuite été confirmée par Sa Sainteté KAREKINE II, Catholicos de tous les Arméniens, le 20 juin 2014.
Les candidats sont par ordre alphabétique:

  • Révérend Père Zadig AVEDIKIAN, actuellement vicaire du Délégué de l'Europe Occidentale pour le Benelux, et Recteur de l'Église apostolique arménienne de Belgique.
  • Monseigneur Vahan HOVHANESSIAN, actuellement primat du Diocèse du Royaume-Uni et de l'Irlande de l'Église apostolique arménienne.
  • Révérend Père Krikor KHATCHATRYAN, actuellement prêtre paroissial de la paroisse de l'Église apostolique arménienne des Alpes Maritimes, du Var et de Monaco.

La date et le lieu de l'élection ont été fixés au samedi 1er novembre 2014 à Paris, lors d'une Assemblée générale extraordinaire de l'Assemblée des délégués du Diocèse.


Son Eminence Mgr Norvan Zakarian

Archevêque, Primat du Diocèse de France de l'Eglise apostolique arménienne, du 22 juin 2007 au 31 octobre 2013

Mgr Norvan Zakarian

Norvan Zakarian (né "Armen") est né le 3 avril 1940 à Beyrouth (Liban) dans une famille réfugiée du génocide arménien de 1915. Il a effectué ses études primaires à l'école Apkarian dans le quartier de Bourdj-Hamoud. En 1954, il est admis au séminaire d'Antilias au Liban, puis au séminaire de Beit Mary avant d'intégrer le lycée Hovhaguimian-Manouguian de l'UGAB. En 1956, il est admis au séminaire patriarcal de Jérusalem. En 1957, à la mort de son père, il doit entrer dans le monde du travail pour subvenir aux besoins matériels de sa famille. C'est en 1967 qu'il s'installe en France. Il reçoit une ordination diaconale le 24 décembre. Quelques temps plus tard, en 1968, il est ordonné hiéromoine par l'archevêque Sérovpé Manoukian. Durant ces deux années, il apprend le français à l'Alliance française tout en assurant la catéchèse et des cours d'arménien à l'école « Tebrotzassère » du Raincy. Il est élevé en 1970 à la dignité d'archimandrite par Mgr. Sérovpé Manoukian. De 1970 à 1974, il poursuit ses études de théologie à l'Institut catholique de Paris. De 1968 à 1975, il exerce son ministère à l'église Saint Jean-Baptiste de Paris et préside le comité de construction de l'église de la très Sainte Mère d'Issy-les-Moulineaux dont il sera le recteur jusqu'en 1980. C'est à cette date qu'il sera nommé vicaire du Légat catholicossal pour la région Rhône-Alpes. Sa Sainteté Vazken 1" lui octroie l'ordination épiscopale. Norvan Zakarian assurera alors jusqu'en 2007 les fonctions d'évêque des Arméniens de Rhône-Alpes.

Sous son impulsion est créée en 1987 la chaire de spiritualité arménienne Calouste Gulbenkian à l'Institut catholique de Lyon et en 1988 l'école bilingue Markarian-Papazian de Lyon. Il participe activement au dialogue œcuménique aux plans locaux (cofondateur de Radio-Fourvière/RCF, association Unité chrétienne, CREL) et international (il représente le Catholicos Karékine II dans de nombreuses rencontres). Sous son épiscopat s'effectue la construction des églises du Saint Signe de Chavieu-Pont-de-Cheruy (Isère) et Saint Grégoire l'Illuminateur à Saint-Etienne (Loire) ainsi que les paroisses de Vienne et Grenoble dans l'Isère, Saint Nicolas de Romans-sur-Isère (Drôme).
Monseigneur Zakarian est l'auteur de plusieurs ouvrages dont deux consacrés à K. Beledian : « De la poésie » de Krikor Beledian et « Approches ». Il est coauteur de deux ouvrages : Les « Arméniens, histoire d'une chrétienté » (1990) et « Histoire du peuple Arménien » (2007). Il a collaboré au quotidien Haratch (publication cessée )et à plusieurs revues en langue arménienne.

Après l'élection du Primat le 22 juin 2007, le catholicos de tous les Arméniens a invité à Etchmiadzine les délégués diocésains de France pour la messe Oukhti badarak, célébrée le 26 août par Mgr Norvan Zakarian. Indépendamment des fidèles d'Arménie et de France, étaient présents Mrs Garbis Tcherpachian et Krikor Papazian, respectivement Président de l'Assemblée des délégués diocésains et Président du Conseil diocésain de France.
C'est donc à ce moment qu'a eu lieu la cérémonie de la remise de la bulle pontificale promulguant l'évêque Norvan Zakarian à la dignité d'archevêque, qui a ainsi prononcé sa première homélie sous son nouveau titre honorifique. Cette bulle pontificale mentionne entre autres, qu'au cours de sa mission pastorale en France, le récipiendaire a renforcé la vie communautaire et ecclésiale. En outre, c'est grâce à son intense investissement et à sa persévérance que le projet du diocèse est devenue une réalité. Il a ainsi gagné l'amour et la reconnaissance des Arméniens de France qui l'ont élu Primat.

Note : Mgr Norvan Zakarian a démissionné de ses fonctions de Primat du Diocèse de France, à effet du 1er novembre 2013.

Décryptage

L'évêque, dans les Eglises catholique et "arménienne", est le plus haut degré de la hiérarchie de la consécration sacerdotale "kahanayagan astidjan", mais n'a pas qualité de titre honorifique : le Pape est par exemple l'évêque de Rome.
Un évêque-Primat catholique prenant la responsabilité d'un archevêché devient automatiquement archevêque, alors que l'Eglise apostolique arménienne n'élève pas obligatoirement un évêque-Primat à la dignité d'archevêque. Il faut pour cela une reconnaissance spécifique à l'égard des efforts déployés et du dévouement du récipiendaire pour la réalisation d'œuvres diverses et/ou pour son action pastorale : c'est un titre honorifique comme celui de cardinal. Ainsi, un archevêque "arménien" est appelé éminence (partserachenor Der) comme le cardinal, alors que l'archevêque catholique est appelé excellence (kerachenor Der) comme les évêques "arménien" et catholique. Le titre honorifique d'archevêque "arménien" est donc en fait équivalent à celui de cardinal.
[Jules Mardirossian]
Aller au haut