Mois précédent Jour précédent Jour suivant Mois suivant
Par année Par mois Par semaine Aujourd'hui Rechercher Aller au mois
Ascension

croix armenienneJeudi 13 mai 2021

Ascension du Christ

ՀԱՄԲԱՐՁՈՒՄ

Matines à 8 heures 30. Sainte Messe à 10 h 30

 

La fête de la Sainte Ascension marque l'ascension de notre Seigneur Jésus-Christ au ciel le 40e jour suivant sa glorieuse résurrection. Le moment est clairement spécifié dans les Actes des Apôtres, où il est dit que le Christ est apparu aux Apôtres et aux autres, « pendant quarante jours et en parlant du royaume de Dieu » (Actes 1: 3). Le 40e jour, après avoir fini de parler aux apôtres, « Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu'ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. » (Actes 1: 9). L'Évangile selon Marc résume la même histoire comme suit : « Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu. » (Marc 16: 19). Le même récit se trouve également dans l'Évangile selon Luc : « Pendant qu'il les bénissait, il se sépara d'eux, et fut enlevé au ciel. » (Luc 24:51).

L'Ascension est la célébration du retour victorieux du Fils de Dieu dans son Royaume après avoir accompli avec succès sa mission, racheter l'humanité. La fête de l'Ascension est une fête importante qui a été célébrée dans l'Église universelle depuis les temps anciens. Elle est toujours célébrée le 40e jour après Pâques et tombe un jeudi. Dans l'Église arménienne, l'observance de la fête commence le mercredi soir pendant les vêpres. De tradition ancienne, nous savons que l'ascension du Seigneur a eu lieu sur le Mont des Oliviers. À ce jour, la confrérie arménienne de Saint-Jacques à Jérusalem organise un service de vêpres et une veillée à la veille de la fête de l'Ascension au sanctuaire du Mont des Oliviers.

Pour nous Arméniens, la fête de l'Ascension marque également l'anniversaire du rétablissement du Saint-Siège au monastère de Saint Etchmiadzine en 1441, après une séparation de près de 1000 ans. L'ascension du Seigneur est célébrée au cours des neuf jours suivants jusqu'à la Pentecôte. Dans les premiers siècles du christianisme, « Hambardzoum » était l'un des jours de fête les plus populaires pour les fidèles et était célébré avec gaieté et festivités. Il existe de nombreuses traditions arméniennes associées à cette fête dominicale. La plus populaire est peut-être celle de dire la bonne aventure (« vijakakhakh »).

 

Aller au haut